Rencontre de l’auteure Alina Dumitrescu avec le Club Connect Aînés de la Colombie-Britannique, Canada

Après un premier projet pilote très bien accueilli à l’Alliance Française de Belo Horizonte, au Brésil entre Kim Thuy et le Club de lecture Lire et s’inspirer, ce sera au tour du Club de lecture ConnectAînés de Colombie-Britannique de lire le roman Le cimetière des abeilles d’Alina Dumitrescu et d’en discuter avec l’auteure en direct, par visioconférence.

Créé dans la foulée de la pandémie et géré par l’Assemblée francophone des retraité(e)s et aîné(e)s de la Colombie-Britannique (AFRACB), le club de lecture ConnectAînés répond à l’envie d’offrir un moyen sécuritaire de se retrouver et de se s’enrichir en passant par la lecture.

La dizaine de membres originaires du Canada et Québec, participera ainsi le 20 août 2020 à une rencontre avec l’auteure québécoise Alina Dumitrescu.

Exprimer le passage entre deux cultures  

La dizaine de membres originaires du Canada et Québec, participera ainsi le 20 août 2020 à une rencontre avec l’auteure québécoise Alina Dumitrescu.

Sera discuté son roman Le cimetière des abeilles publié en 2016 et faisant le récit de son enfance, de son départ de la Roumanie et de sa découverte du monde francophone d’abord en France puis au Canada. Dans cette œuvre poétique et universelle, Alina Dumitrescu aborde des thèmes variés tels : le rapport à la langue maternelle, le deuil du pays d’origine, la découverte du Nouveau Monde, l’adaptation à la culture du pays d’adoption, le difficile passage de « l’entre deux ». L’auteure décrit de façon touchante des angoisses perpétuelles des exilés et des passages difficiles entre deux pays, deux cultures qui ont peu d’affinités.

Un autre livre qui n’a jamais quitté les valises : le livre de recettes de la mère. Sans lui, je craignais la faim éternelle pour moi et pour toute la famille. …Avec le livre de recettes de ma mère, espèce de grigri culinaire, je me suis prémunie contre la famine. Avec les dictionnaires, contre l’oubli. La vie, la nouvelle, peut commencer. 

Le cimetière des abeilles rend hommage à la langue française qui prédit l’immigration et représente la terre promise.

 Je m’endors chez moi et je me réveille en Occident, en français de surcroît. Le français, c’est la culture, la grande. On parle histoire, on parle humanité et transcendance. Pour les mots plus modestes du quotidien, je n’ose pas faire appel au français, cette grande dame.<

Alina Dumitrescu 

La Bibliothèque des Amériques au service des clubs de lecture

Si vous souhaitez faire profiter des avantages de la Bibliothèque des Amériques à votre club de lecture et si vous cherchez un livre passionnant pour en parler avec vos membres, prenez contact avec Aleksandra Grzybowska, coordonnatrice de la Bibliothèque des Amériques : (418) 646-3300, poste 230 aleksandra@francophoniedesameriques.com.