Club de lecture D’un océan à l’autre

Lire et voyager ensemble

Assoiffés de rencontres et de discussions autour de livres? Le Centre vous invite à joindre le Club de lecture D'un océan à l'autre! La Bibliothèque des Amériques est fière de contribuer à ce projet unique du Regroupement des éditeurs franco-canadiens (REFC) qui permet le rayonnement de la littérature francophone du Canada sur le continent américain.

Ce club de lecture a pour objectif de vous faire découvrir les œuvres fortes de la littérature franco-canadienne, d’enrichir la discussion autour d’elle et de favoriser les interactions avec les autres lecteurs francophones des Amériques.

« En tant que participant, vous aurez l’occasion de découvrir douze œuvres contemporaines (onze romans et une pièce de théâtre) qui vous feront voyager de province en province, du passé au présent, mais aussi dans les profondeurs de la mémoire, les vallées de l’amour et dans les tourbillons des plus folles aventures. »
Xavier Lord-Giroux, animateur et chargé de projet du Club de lecture

La littérature franco-canadienne à l’honneur

Découvrez la riche programmation littéraire du Club de lecture D’un océan à l’autre! Vous aurez l’occasion d’apprendre, de voyager et de rire grâce aux œuvres contemporaines des auteur.e.s francophones du Nouveau-Brunswick (Christine Saint-Pierre, Vanessa Léger), de la Nouvelle-Écosse (Amy McKay), du Manitoba (Simone Chaput, Eric Plamondon), de l’Ontario (Hélène Koscielniak, Monia Mazigh, Aurélie Resch, Waubgeshig Rice, Melchior Mbonimpa), de la Saskatchewan (Nadine MacKenzie), du Québec (Michel Picard).

Joignez le club de lecture maintenant

Chaque mois empruntez gratuitement un livre dans la Bibliothèque des Amériques, découvrez son auteur.e grâce à une entrevue, discutez avec des lecteurs experts, échangez dans un groupe Facebook ou encore écoutez-le en baladodiffusion. L’adhésion au Club est gratuite.

Participez gratuitement aux activités mensuelles en vous inscrivant sur la page Facebook du Club de  lecture d'un océan à l'autre maintenant!

   

Voici les activités mensuelles du club

Coquelicot sur un rocher

Aurélie Resch

Résumé du livre

Carla, journaliste de guerre en Afghanistan, est en quête. Elle cherche quelque chose de signifiant, à ramener à son fils Théo.
De son côté, Tom, un jeune Américain de dix-neuf ans, essaie de trouver un sens à cette guerre pour laquelle il s’est engagé sans savoir pourquoi. Sa mère se ronge les sangs en pensant à son fils.
Laïla et Amir, habitants d’une Kaboul en poussière, ont été séparés par les conflits.
Ces mères et ces jeunes sont liés par un seul et même combat, celui de l’amour.

À propos de Aurélie Resch

Écrivaine, journaliste et réalisatrice de Toronto, Aurélie RESCH travaille sur l’exil et la quête identitaire. Auteure d’une dizaine de titres, voyageuse passionnée, elle collabore à divers journaux et magazines canadiens, des revues culturelles et anime des ateliers d’écriture dans les écoles, les salons du livre et les centres culturels.
Son travail d’écrivaine s’est mérité des récompenses et des nominations, notamment au Prix des lecteurs de Radio-Canada et au Prix Trillium.

Le legs d’Eva

Waubgeshig Rice

Résumé du livre

«Elle regarda autour et remarqua qu’ils étaient au fond de la ruelle. Dehors, dans la rue, la lueur des réverbères peignait la neige fraîche d’un orange de cantaloup. C’était à une certaine distance et elle ne se rappelait pas être venue si loin. Elle tourna son regard vers Mark et vit seulement la faible lueur orange sur le côté gauche de son visage. Soudain, elle sentit sa bouche ouverte, mouillée autour de la sienne, tandis que Mark lui écrasait le dos contre le mur. Sa force lui coupa le souffle et elle ne pouvait pas respirer. Elle ne pouvait pas crier, et elle se débattait pour mettre ses bras entre eux quand elle le sentit fourrer sa main entre ses jambes. Son cœur battait à tout rompre et la panique la reprit. Mais c’était une panique beaucoup plus intense et épouvantable.

Son instinct la fit lui donner un coup de genou dans les couilles. C’était le coup le plus fort qu’elle ait jamais donné. […]
— Fucking indienne! cria-t-il en lui cognant d’un poing puissant la joue gauche.»

À propos de Waubgeshig Rice

Originaire de la réserve de Wasauksing, aux abords de la Baie Georgienne, Waubgeshig Rice a très tôt développé une passion pour la culture et la littérature anishinaabe. Diplômé en journalisme de l’Université de Ryerson, il est aujourd’hui vidéo journaliste pour CBC News. Lauréat du Anishinabek Nation’s Debwewin Citation for Excellence in First Nation Storytelling, il a publié un premier recueil de nouvelles, Midnight Sweatlodge, en 2011. Legacy (2014) est son premier roman.

Fannystelle

Nadine Mackenzie

Résumé du livre

Fannystelle n’est pas tant le récit détaillé de la fondation de Fannystelle, au Manitoba, que la narration des manigances et des escroqueries d’un personnage fort singulier, le chanoine Rosenberg, qui fut impliqué dans les tout débuts du village. C’est une histoire véridique et distrayante. Elle débute par l’altruisme, la générosité, le soutien à l’émigration francophone et à la pratique religieuse, mais bifurque ensuite vers un mélange de cupidité, d’abus de confiance, de mensonges flagrants et de détournements de fonds.

À propos de Nadine Mackenzie

Ancienne journaliste, Nadine Mackenzie est écrivaine et interprète de conférences. Elle a plus de vingt-cinq livres publiés : littérature enfantine, romans, biographies et ouvrages historiques. La majorité de ses ouvrages porte sur l'histoire de l'Ouest du Canada. Elle est diplômée en Histoire de la musique de l'Université de Paris, en Histoire de l'art de l'Université de Vienne, en Technologie fondamentale de l'extraction du pétrole de l'Université du Texas et en Administration des affaires de l'Université Dalhousie. Ses loisirs sont consacrés à ses chevaux qu'elle entraîne au pied des montagnes Rocheuses.

Au sommet du Nanzerwé, il s’est assis et il a pleuré

Melchior Mbonimpa

Résumé du livre

Poussé par un terrible secret, le jeune Mupagassi entraîne son frère Gassongati sur les chemins de l’exil, fuyant leur pays alors que celui-ci est à la veille d’être ravagé par la violence ethnique. Au camp de réfugiés situé quelque part en Afrique des Grands Lacs, chacun effectuera un choix déterminant : l’un embrassera la lutte armée dans un effort de reconquérir le pays d’origine, alors que l’autre, convaincu qu’il n’y a pas de retour possible, s’établira au Canada où il poursuivra ses études puis fondera une famille. Pour lui, l’exil est définitif.

Mais les circonstances feront mentir les pronostics et les deux frères seront réunis, après plusieurs années, autour des négociations devant rétablir la paix dans leur pays tourmenté.

À propos de Melchior Mbonimpa

Canadien d’origine burundaise, Melchior Mbonimpa est romancier et professeur titulaire au département des sciences religieuses à l’Université de Sudbury.

Ses sept romans explorent l’imaginaire africain et les métissages culturels issus de l’ouverture et de la mondialité. Plusieurs de ses œuvres ont été primées, notamment Le totem des Baranda (prix Jacqueline-Déry-Mochon), Les morts ne sont pas morts (prix Christine-Dimitriu-van-Saanen) et Le dernier roi faiseur de pluie (prix de littérature éclairée du Nord).

Inédit

Eric Plamondon

Résumé du livre

Cinq jeunes Winnipégois se rencontrent à un vernissage. Une amitié particulière se développe entre Lucas et Théo qui, sous le regard des autres et face au désordre de leurs émotions, ne semblent pas capables de donner voix à ce qu’ils ressentent. Cette incapacité dedire permet à d’autres liens de se nouer et conditionne le dénouement de la pièce.

"Inédit" est la première pièce d’Eric Plamondon, artiste métis pluridisciplinaire, qui explore l’art queer à travers le médium de l’écriture. La pièce s’inscrit dans l’oralité bilingue où le français et l’anglais s’épousent et se répondent, et donnent voix à ses personnages.

À propos de Eric Plamondon

Eric Plamondon est un artiste engagé dans le monde des arts du Manitoba en tant qu’administrateur, comédien de scène, écrivain, réalisateur, créateur et bien plus encore. Il cherche constamment de nouvelles occasions lui permettant de développer ses talents d’artiste afin de réaliser divers projets. Eric croit que le croisement des disciplines et la collaboration entre individus et organismes constituent un des principaux atouts de la scène… De plus, en tant qu’artiste francophone, métis et homosexuel, il prête sa voix à ces communautés minoritaires afin que leurs réalités, leurs préoccupations et leurs défis soient connus d’un plus grand public.

Crédit photo : Reza Rezai 

L'Averti - La naissance d'une dynastie

Vanessa Léger

Résumé du livre

Jusqu’à sa mort, en 1870, Auguste Roussel n’a cessé de croire en un glorieux destin pour son journal. Trois générations plus tard, L’Averti reste encore une histoire de famille, celle des Roussel, et se fait le témoin oculaire de leur singulière destinée, dans un monde en pleine mutation.

Alors qu’Édouard polit son image et rêve de grandeur, que Preston débat avec sa conscience en assumant son devoir, qu’Anthony fuit ses responsabilités et qu’un mal obscur gruge le coeur de Nathaniel, la vengeance, elle, fermente dans celui d’Arthur La Croix. Pendant ce temps, Maude Savoie, Joséphine et Charlotte s’évertuent à briser les barrières conformistes qui se dressent sur leur route, Marie-Ange rêve d’un monde meilleur, Olivia s’égare dans un mirage de faux-semblants et Évelyne Hogan s’accroche à l’espoir.

Leurs destins s’entrecroisent et s’affrontent, pendant que les événements marquants de l’histoire font les manchettes et que L’Averti devient véritablement la toile de fond de cette grande saga familiale.

À propos de Vanessa Léger

Originaire de Tracadie, au Nouveau-Brunswick, Vanessa Léger est titulaire d’un baccalauréat en information-communication de l’Université de Moncton. Jusqu’en 2013, elle partage son temps entre Montréal et Tracadie, puis s’installe avec son mari à Calgary. Issue d’une famille d’entrepreneurs, l’auteure a baigné dans une atmosphère de créativité, de vision et d’accomplissements qui l’ont inspirée dans la rédaction de son roman L'Averti

Première rencontre avec Hélène Koscielniak et Génération sandwich

Résumé du livre

Lianne Ménard fait partie de la « génération sandwich », appelée à prendre soin simultanément de ses vieux parents et de ses enfants adultes. Entre les besoins de son père souffrant d’Alzheimer, de ses enfants malheureux en couple et de sa petite-fille qui annonce son intention de devenir un garçon, Lianne se sent débordée et épuisée. Culpabilité, liens familiaux, rapports intergénérationnels : avec ce roman, Hélène Koscielniak montre à nouveau son talent pour scruter le quotidien et traiter de problèmes sociaux actuels avec un réalisme désarmant.

La Bibliothèque des Amériques vous offre plusieurs exemplaires de Génération sandwich (Éditions L’Interligne en 2020). Premier arrivé, premier servi.

À propos d’Hélène Koscielniak

Récipiendaire de nombreux prix littéraires, Hélène Koscielniak est une écrivaine phare de l’Ontario francophone. Ayant œuvré toute sa carrière dans le milieu scolaire, c’est le premier jour de sa retraite qu’elle suit sa passion et commence à écrire. Son premier roman, Marraine, paraît en 2007 et six autres se sont rapidement succédé, déployant son univers romanesque. Fervente d’actualité, ses romans traitent invariablement de thèmes réalistes et actuels, comme le fait son plus récent : Génération sandwich.

Découvrez d’autres œuvre de l’auteure dans la Bibliothèque des Amériques.

Génération sandwich

Hélène Koscielniak

Résumé du livre

Lianne Ménard fait partie de la « génération sandwich », appelée à prendre soin simultanément de ses vieux parents et de ses enfants adultes. Entre les besoins de son père souffrant d’Alzheimer, de ses enfants malheureux en couple et de sa petite-fille qui annonce son intention de devenir un garçon, Lianne se sent débordée et épuisée.

Culpabilité, liens familiaux, rapports intergénérationnels : avec ce roman, Hélène Koscielniak montre à nouveau son talent pour scruter le quotidien et traiter de problèmes sociaux actuels avec un réalisme désarmant.

À propos d’Hélène Koscielniak

Récipiendaire de nombreux prix littéraires, Hélène Koscielniak est une écrivaine phare de l’Ontario francophone. Ayant œuvré toute sa carrière dans le milieu scolaire, c’est le premier jour de sa retraite qu’elle suit sa passion et commence à écrire. Son premier roman, Marraine, paraît en 2007 et six autres se sont rapidement succédé, déployant son univers romanesque. Fervente d’actualité, ses romans traitent invariablement de thèmes réalistes et actuels, comme le fait son plus récent : Génération sandwich.

Découvrez d’autres œuvre de l’auteure dans la Bibliothèque des Amériques.

Rencontre avec Hélène Koscielniak
(Génération Sandwich) - Janvier 2021
Génération Sandwich
Club de lecture D'un océan à l'autre

L’accoucheuse de Scots Bay

Ami McKay

Résumé du livre

Dora Rare n’est pas une jeune femme comme les autres. À l’aube de l’âge adulte, ses rêves de mariage et de maternité bifurquent lorsque M’ame B., l’accoucheuse de son village natal de Scots Bay, en Nouvelle-Écosse, lui enseigne les gestes et les remèdes qui feront d’elle une guérisseuse. Pendant que la Première Guerre mondiale fait rage, Dora mène ses propres combats : grossesses et accouchements difficiles, problèmes de fertilité, insatisfaction sexuelle. Les occasions de mettre à profit ses dons de sage-femme sont nombreuses. Pourtant, son engagement ne plaît pas à tout le monde – aux médecins, surtout, qui y voient un obstacle à leur nouvelle pratique en obstétrique – et cela va lui causer de graves ennuis.

«L’accoucheuse de Scots Bay» dépeint les réalités de la vie en milieu rural au Canada atlantique au début du siècle dernier et laisse entrevoir les luttes que devront mener les femmes pour protéger leurs acquis et étendre leurs droits, en premier lieu, celui de disposer de leur corps.

À propos de Ami McKay

Romancière, dramaturge et journaliste, Ami McKay a écrit quatre romans acclamés par la critique — The Birth House (2006), The Virgin Cure (2011), The Witches of New York (2016) et Half Spent Was the Night (2018). Son récit autobiographique Daughter of Family G (2019) lui a valu un prix d’excellence en journalisme. Formée en musique et en musicologie, l’autrice a grandi en Indiana, aux États-Unis. Elle habite aujourd’hui à Scots Bay, en Nouvelle-Écosse.

Entrevue avec Sonya Malaborza
Traductrice littéraire (L'Accoucheuse de Scots Bay)
L'Accoucheuse de Scots Bay
Club de lecture D'un océan à l'autre

Farida, le récit d’une femme sur la condition des femmes

Monia Mazigh

Résumé du livre

Victime du patriarcat qui régissait la société tunisienne au siècle dernier, Farida va toutefois résister au rôle qu’on lui assigne en devenant un exemple de résistance dans cette culture arabo-musulmane qui nie le pouvoir des femmes. Forcée par son père de se marier à un cousin dépravé, elle va petit à petit conquérir son indépendance après avoir mis au monde un garçon, Taoufiq, puis élevé sa petite-fille, Leila, qu’elle veut forte et déterminée.
À travers son histoire, mais aussi celles de sa cousine Fatma et de sa belle-fille Jouda, on peut suivre cette lente affirmation des femmes, qui n’a pas été très souvent dépeinte, mais qui explique pourtant comment la domination des hommes a profondément évolué au cours des quatre-vingts dernières années.

Après Du pain et du jasmin, qui nous transportait au cœur de la Révolution arabe, Monia Mazigh rend ici hommage à une génération entière de femmes qui ont marqué l’histoire récente de la société tunisienne et qui nous forcent à revoir nos vieux clichés sur l’ignorance, l’oppression ou la soumission des femmes arabo-musulmanes.

À propos de Monia Mazigh

Née en Tunisie, Monia Mazigh immigre au Canada en 1991 et vit à Ottawa. En 2008, elle publie, chez Boréal, Les larmes emprisonnées, qui relate le combat qu’elle a mené pendant plus d’un an pour libérer son époux, Maher Arar, déporté en Syrie. Depuis, elle milite pour différents organismes défendant les droits de la personne. Miroirs et mirages publié aux éditions de l’Interligne en 2011 présente une riche réflexion sur les femmes musulmanes au Canada. En 2015, Monia Mazigh publie Du pain et du jasmin aux éditions David, le roman sur les évènements du printemps arabe. Farida est son troisième roman.

Entrevue avec Monia Mazigh
Farida - Club de lecture D'un océan à l'autre

Absente pour la journée

Christiane St-Pierre

Résumé du livre

Dans la veine du réalisme magique, ce roman atypique de la littérature acadienne a charmé les lecteurs et lectrices de tous âges au moment de sa parution en 1989 aux Éditions d'Acadie. Il s’agit de l’histoire d'une femme excentrique qui a toujours voyagé dans les livres afin d'en faire un grand jeu pour y embarquer tous les gens de son village. En raison de l'ancrage local de l'action et de ses thèmes, ce roman est une source de réflexion sur le vivre-ensemble en Acadie qu'il s'avère essentiel de soumettre à l'interprétation de nouvelles générations de lecteurs.

À propos de Christiane St-Pierre

Originaire du Cap-de-la-Madeleine, au Québec, Christiane St-Pierre s’établit à Caraquet en 1980 puis à Shippagan pour y poursuivre une carrière de professeure de français et de littérature au campus de Shippagan de l'Université de Moncton, jusqu'à sa retraite en 2009. Elle est l’auteure de textes dramatiques pour la jeunesse et d'un recueil de contes et de nouvelles intitulé Sur les pas de la mer (Prix France-Acadie 1986). Elle vit toujours au Nouveau-Brunswick.

Entrevue avec Christiane St Pierre

.

Absente pour la journée
Club de lecture D'un océan à l'autre

Memoriam

Michel Picard

Résumé du livre

Philippe, jeune neurologue, consacre sa carrière à la maladie d’Alzheimer. Sa seule motivation : prouver l’innocence de son père, atteint d’Alzheimer, d’allégations de complot terroriste, qui a coûté la vie à sa mère. 

Son acharnement l’amène à transgresser certaines limites au grand désespoir de sa sœur aînée, qui cache aussi un important secret.

 Les avancées lentes et difficiles du chercheur prennent une tournure inédite à la rencontre du directeur d’une entreprise spécialisée en neuroscience. Encouragé par l’apport de la société, dont l’ajout d’un patient quelque peu mystérieux, Philippe fait finalement les percées qu’il espérait. 

Nonobstant, Philippe pousse encore plus ses techniques de recherche sur la mémoire et pour protéger la vie, déjà fragile, de son père. Réussira-t-il à trouver le véritable terroriste dont l’identité se cache quelque part dans les ténèbres cérébrales de ses deux patients ?

Écoutez la vidéo de présentation de Michel Picard maintenant et Inscrivez-vous à la séance du club de lecture le 26 mai 2021, 19 h (HAE)

À propos de Michel Picard

Titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat en sciences politiques de l’Université de Paris X ainsi que d’un diplôme de 2e cycle en administration de l’Université Laval, Michel Picard est reconnu pour son expertise dans l’analyse des renseignements criminels, plus particulièrement dans le domaine des crimes économiques. Auteur d’articles et livres sur le sujet, il a également été conférencier sur la scène internationale et collaborateur des différents médias écrits, radiophoniques et télévisés québécois.

.
Entrevue avec Michel Picard
Memoriam
Club de lecture D'un océan à l'autre

Les derniers dieux

Simone Chaput

Résumé du livre

Les derniers dieux est une histoire d’exil, non pas d’un territoire, mais de soi-même. Thierry Sias, qui doit son nom et son histoire au grec Tirésias du mythe d’Ovide, est un écrivain hébergé par son éditeur dans une petite villa au bord de la mer. Au cours d’une promenade dans une forêt avoisinante, il offusque un dieu et devient pendant sept ans Thérèse, tout en demeurant, dans son for intérieur, Thierry. Ce dédoublement dans la vie du héros est le reflet même de ce siècle où tout est mobilité, inconstance et illusion. Les derniers dieux est le neuvième roman de Simone Chaput

Les pages sont ponctuées de la découverte d’un nouveau rapport au corps, aux multiples facettes de la sexualité. C’est d’ailleurs à celle-ci que Thierry révèlera, sur fond de péché originel, les secrets du plaisir charnel qu’il a éprouvé en tant qu’homme et en tant que femme.

À propos de Simone Chaput

Simone Chaput est originaire de Saint-Boniface (Manitoba) où elle a étudié et obtenu son premier diplôme universitaire au Collège universitaire de Saint-Boniface et à l’Université du Manitoba. En 1978, elle termine une maîtrise en littérature à l’Université de Toronto. Elle a fait un stage en littérature/théâtre à l’Université de Londres et a séjourné en France, en Italie et en Grèce. De retour au Manitoba, elle enseigne et commence à écrire. Son premier roman, La Vigne amère, est publié aux Éditions du Blé en 1989 et couronné l'année suivante du prix littéraire La Liberté, renommé depuis le Prix Rue-Deschambault. Son deuxième roman, Un piano dans le noir, également paru aux Éditions du Blé, en 1991, a lui aussi obtenu le prix littéraire La Liberté, en 1992. Son troisième roman, Le Coulonneux (Éditions du Blé), a été lancé le 17 septembre 1998. Elle est aussi l'auteure d'un recueil de nouvelles, Incidents de parcours. Simone enseigne, à temps partiel, la langue et la littérature françaises au Collegiate de l’Université de Winnipeg. Elle habite Saint-Boniface où elle vit avec son mari et leurs deux filles.

Entrevue avec Simone Chaput

À propos du REFC

Le Regroupement des éditeurs franco-canadiens (REFC) réunit quatorze maisons d’édition francophones du Nouveau-Brunswick, de l’Ontario, du Manitoba et de la Saskatchewan qui mènent ensemble des actions de promotion et de commercialisation au Québec, au Canada et sur les marchés étrangers. Le REFC fait également front commun sur le plan de la représentation politique et du développement professionnel de ses membres.