Gabriel Osson remporte le prix Alain-Thomas 2021

Crédit : Christine Bérubé

La Centre de la francophonie des Amériques félicite Gabriel Osson qui a reçu le prix Alain-Thomas 2021 du Salon du livre de Toronto pour son roman Le jour se lèvera, publié aux éditions David.

Le Prix Alain-Thomas couronne l’excellence littéraire en Ontario français, dans le domaine adulte. D’une valeur de 2 000 $, il est subventionné conjointement par l’Association des auteures et des auteurs de l’Ontario français et par le Salon du livre de Toronto, et il est remis pendant le Salon de Toronto.

Le jour se lèvera, le roman inspirée d’une histoire vraie

En 1964, 13 jeunes du mouvement Jeune Haïti quittent Miami pour tenter de renverser le régime de François Duvalier. Lors de la commémoration du 50e anniversaire de l’exécution de deux d’entre-eux sur la place publique, Gabriel Osson se rappelle sa présence en ces lieux et commence à écrire cette histoire méconnue en remontant le cours de l’histoire.

Gabriel Osson nous a confié dans l’entrevue exclusive :

Je me suis rendu compte que l’histoire de ces jeunes et de Jeune Haïti était mal connue ou peu connue. Il n’est pas fait mention dans aucun manuel scolaire récent et la génération actuelle n’a pas entendu parler d’eux ni de leurs faits d’armes. J’ai appris chemin faisant qu’il faut réhabiliter l’histoire avec un grand et un petit « h ». J’ai adoré, grâce à la liberté du roman de pouvoir laisser libre cours à mon imagination et de donner une vie différente à ces jeunes héros venu mourir pour un idéal de liberté, surtout leur parcours dans le maquis dans les montagnes haïtiennes.

L’extrait du roman

« Fred Baptiste leur avait écrit quelques mois plus tôt pour “réunir en un seul bloc révolutionnaire toutes les forces vives de l’exil”. “Il n’y a point de liberté sans révolution, affirmait-il. Il faut du sang pour améliorer le monde. Haïti peut et doit survivre, mais le gouvernement dictatorial duvaliériste ne peut et ne doit survivre en Haïti.” Le sous-groupe armé de Jeune Haïti ouvrirait un second front dans la Grande-Anse afin de créer une brèche et de prêter main-forte à celui de Fred et de Rennel. De cette façon, ils feraient croire à une attaque multiple et forceraient le régime à déployer les ressources militaires du pays à deux endroits à la fois.
*
Vers la fin du mois de juillet, Jeune Haïti rassembla les treize volontaires pour la prochaine expédition. Répondant à l’appel, Henri suspendit ses activités en cours pour partir rejoindre ses amis volontaires en Floride sans rien dire à son oncle Gaston et à sa tante Marie-Rose et sans avertir l’Université. Il rangea soigneusement sa chambre et profita d’une sortie de ses hôtes pour filer à l’Anglaise. »

À propos de Gabriel Osson

D’origine haïtienne, Gabriel Osson est très impliqué dans la francophonie torontoise. Il est président de l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario Français (AAOF) et consacre son temps à la Coopérative radiophonique de Toronto à titre d’administrateur. Gabriel anime aussi l’émission hebdomadaire Franco Découvertes à la radio francophone de Toronto, CHOQ FM.

Il se consacre à plein temps à l’écriture. Il donne des conférences et anime des ateliers d’écriture pour différents publics, que ce soient des retraités ou des jeunes du secondaire dans les écoles de langue française en Ontario lors de la tournée Mordus des mots.

Gabriel Osson dans la Bibliothèque des Amériques

Découvrez Portait d’auteur de Gabriel Osson ainsi que ses œuvres qui sont disponibles gratuitement dans le catalogue numérique de la Bibliothèque des Amériques.