Jonathan Roy au comité d’honneur du festival de la poésie de Montréal

La poésie s’est installée à Montréal le temps d’une semaine pour le festival de poésie de Montréal qui a réuni de nombreux poètes et éditeurs, mais aussi amateurs de la poésie. Parmi les invités du comité d’honneur du festival était présent le poète Jonathan Roy.

Poète néo-brunswickois

Jonathan Roy, amoureux de la littérature, a grandi au Nouveau-Brunswick où il s’est orienté vers des études littéraires. Après une maîtrise à l’Université de Moncton et des premiers textes publiés dans la revue acadienne de création littéraire Ancrages, il entreprend la rédaction de son premier recueil Apprendre à tomber aux Éditions Perce-Neige. Ce recueil a été récompensé en 2013 par le prix Antonine-Maillet-Acadie Vie.

Étudier la littérature à Moncton, c’est sentir qu’on fait déjà partie de l’institution, qu’elle joue sur nous et qu’on joue sur elle. Surtout quand on en vient à la littérature acadienne. C’est la passion des professeurs et les opportunités qui viennent avec la proximité qui ont forgé mon parcours. La découverte de la puissance de la poésie acadienne dans le cadre d’un contrat de recherche, les premiers poèmes écrits dans un cours, les premiers poèmes publiés dans la revue Ancrages suite aux encouragements d’un professeur… jusqu’à mes premières expériences d’organisation d’évènement littéraire avec le conseil étudiant.

Le succès de ce premier recueil lui donne l’opportunité de participer à de nombreux évènements littéraires, du Québec à l’Acadie, et de tisser un lien avec la francophonie canadienne.

Mais Jonathan Roy n’est pas seulement un poète. Depuis près de dix ans, il a rejoint l’équipe de coordination et de direction artistique du Festival acadien de poésie de la ville de Caraquet. Ce festival accueille tous les ans une quinzaine de poètes. En parallèle, il multiplie les activités puisqu’il est libraire à la Libraire Pélagie, mais aussi rédacteur et conseiller artistique au Salon du livre de la Péninsule Acadienne.


La Bibliothèque des Amériques vous invite à lire ou relire les œuvres de Jonathan Roy

Je suis honoré de figurer parmi les 20 poètes du comité d’honneur du festival qui est comme une espèce de panorama de la francophonie canadienne et mondiale.

La poésie en fête à Montréal

Du 27 mai au 2 juin 2019, la ville de Montréal a accueilli le Festival de poésie de la ville pour sa 20e édition. À l’occasion de cette édition anniversaire, 200 poètes et éditeurs francophones du Québec, du Canada, mais aussi d’Haïti et de la Belgique en passant par la France, la Suisse et le Luxembourg ont rencontré le public montréalais.

Pour fêter ses 20 ans, un programme riche en animations a été mis en place : ventes de recueil de poésie, spectacles, lectures. Au total, une quarantaine d’activités étaient organisées et se tenaient dans différents lieux de la ville. Une nouvelle catégorie d’activités Mettre la main à la poésie a été inaugurée et invitait le public à prendre part aux célébrations. Aussi, pour mettre à l’honneur cette édition spéciale, le poète Jean-Paul Daoust a été sélectionné comme porte-parole de l’événement et un comité d’honneur a vu le jour.

Retrouvez la rétrospective de l’évènement et des activités organisées sur le site Internet du festival.