Maudire les étoiles

Dès son premier livre (Sous la boucane du moulin, 2015), Sébastien Bérubé s’est imposé rapidement comme l’un des représentants majeurs de la nouvelle génération de poètes acadiens et francophones. Son propos sur les injustices et les enjeux sociaux et politiques actuels font de lui le porte-parole des sans-voix et le dénonciateur des inégalités de ce monde. Dans Maudire les étoiles, son troisième livre, le poète joue à la fois avec le registre de la révolte et celui d’une certaine nostalgie liée à l’enfance.