Le don de la septième

« – La télévision et les ordinateurs n’existaient pas, mais la radio prenait beaucoup de place dans nos vies. Il y avait peu d’automobiles dans les rues et elles voisinaient les voitures tirées par les chevaux. Nous avions un frigo à la maison, mais la plupart des familles devaient se contenter d’une glacière, sorte d’armoire qu’on garnissait de blocs de glace.
– On dirait que tu parles d’un autre monde…
– Et puis, durant les dernières années de mon enfance, il y avait la guerre. À peu près à cette période, j’avais commencé à rédiger un journal personnel. »