Langages et écritures de l'exil

La réflexion que propose Langages et écritures de l'exil, avec une attention particulière portée à des textes de L'Ouest canadien comme terre d'asile et terre d'exil, cherche à faire ressortir le caractère fondamentalement ambivalent de l'exil, dont Edward Said a pu écrire qu'il « constitue étrangement un sujet de réflexion fascinant », et à témoigner de la propension apodictique de l'esprit humain à dire, à raconter, à construire et à se construire, par la parole ou par l'écriture, des récits qui partagent la souffrance, hurlent l'angoisse, clament une identité, revendiquent une voix. Cet ouvrage collectif regroupe des textes rassemblés à la suite d'un colloque international à l'University of Calgary tenu à l'automne 2014 et placé sous le patronage du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, de l'University of Alberta, de l'University of Calgary et de l'Université François-Rabelais de Tours.