Scène de crime

La mise en scène se veut parfaite. Le corps de la fille baigne dans une mare rouge. Ses grands yeux fixent le vide. Un groupe d’élèves l’en­tourent. Ils paniquent. Ils pleurent. Parmi eux, il y a Tanya. Son visage est sans expression. La mort de sa rivale ne l’a pas émue. Il faudra trouver mieux et recommencer.