Le poids du temps

Des réflexions sur des sujets essentiels, notamment
la politique – car pendant de longues années,
Maurice Henrie a travaillé à l’ombre des parlementaires
fédéraux –, des questions d’ordre littéraire et des
sujets de nature socioéconomique. 

Ici, la plume est au service de la libre pensée, sans
censure. Elle aborde une foule de sujets dans des
textes regroupés selon leur appartenance et leur
orientation. Du côté de la politique, par exemple,
Henrie explore l’affinité entre le député et ses électeurs,
le régime traditionnel des poids et des contrepoids
dans les débats en Chambre, et les vicissitudes qui
accompagnent tout gouvernement au pouvoir. Côté
littérature, il évoque le mystère des succès littéraires,
les malentendus de bon aloi qui dominent la littérature
et les misères de l’écrit dans un monde où dominent
l’électronique et l’informatique.These are Henrie’s musings on key issues, most notably
on politics—because for years, Maurice Henrie worked
in the shadow of federal parliamentarians, but also on
literature and on topics of a socioeconomic nature. 

Here, the pen is as free and uncensored as the thought
that drives it. It broaches any number of subjects,
and the presentation of these unbridled short texts
is thematic. In terms of politics, for instance, Henrie
explores the affinity between an elected official and
his constituents, the traditional regime of checks and
balances in House of Commons debates, and the
vicissitudes that characterize all ruling parties. Turning
to literature, Henrie contemplates the mysteries of
literary success, the misunderstandings that
dominate literature, and the woes of writing in an
electronic world.