L'arbre de Josué

M’man est une sale vipère sournoise.
P’pa est un écorcheur de vies.
Moi, je ne suis qu’une petite merde…

Josué ne prononce jamais un mot et n’a aucun ami, à l’exception d’un arbre qui lui sert de confident. Il vit dans un mobile home, à proximité de la mythique Route 66, près des canyons de l’Arizona. Ses parents le considèrent comme un débile, alors qu’il tente de survivre, de s’épanouir entre une mère alcoolique et un père violent. Le destin du garçon semble aussi aride et immuable que le désert. Il le croit presque normal. Jusqu’au jour où un ange passe et lui parle de l’existence d’oasis.