La promenade des ignorés

Dans les villes
Dans les rues
Des visages sans expression
Pâlissent sur les trottoirs solitaires
Mille regards perdus
Le ciel et ses étoiles
Qui ne se sont jamais croisées
Les nuages pleurent la brume
Elle sépare les amants inconnus
La cité d’âmes vides
Quotidien d’un accomplissement
Enfermé dans la muraille urbaine
Découvrir les ressemblances"