Le tableau de chasse

Claire Gerson, Juive française, arrêtée le 18 décembre 1943, a tué un chien pour manger. Le dossier dit aussi qu’elle a tué un homme.
Dans le Camp, il était prévu que le Nazi Robert Gustloff l’exécute comme toutes ses autres prisonnières. La mention « artiste-peintre » a cependant donné à ce dernier une idée que son épouse, Paulina, trouve réjouissante. Pour édifier les générations à venir, le SS fera peindre par l’artiste un portrait de lui en majesté avec, à ses pieds, les prisonniers du Bloc 10. Il y a là des gens de tous âges, unis par une singulière complicité, dont la petite Lilian Maisel qui rêve d’évasion.

Un roman bouleversant dans lequel l’insoumission et la dignité parviennent à éclairer les horizons les plus sombres.