Furies

Parole en trois temps, Furies cherche à cerner la mince frontière entre l’histoire et le mythe, la surface et le fond, la vie et la mort. Les créatures que le recueil met en scène se déploient dans une langue tendre et corrosive, et incarnent la liberté d’être femme jusque dans ses plus cruels desseins. Un texte où amour et abject se confondent et s’arrachent au silence.

j’ai des airs de lionne
avec ma crinière d’algues tendres
mes mains pointues
mon cuir desséché
je cherche le magicien
qu’il me donne du courage