Cobayes, Olivier

Mon souhait le plus ardent : vaincre la tourmente.J'en ai marre. Marre de mes cicatrices qui attirent le regard de tous et qui, paradoxalement, éloignent celui de mes parents. La mort de mon frère jumeau ne m'a pas que rendu invisible à leurs yeux, elle a également provoqué chez moi d'importants troubles anxieux. Au fil des années, la tourmente s'est nichée dans mon esprit. J'ai peur qu'elle ne s'y soit installée pour toujours.

A dix-huit ans, je devrais avoir d'autres ambitions que de devenir fou, non?

Je veux changer de vie. Fuir ce foyer où déambulent une mégère, un salaud, un vieux beagle dépendant affectif et un fantôme qui cherche sans cesse mon attention. Mais surtout, je veux guérir. Je crois avoir trouvé la solution. En fait, c'est plutôt la solution qui m'a trouvé…Un simple cerne de café sur une page de journal, et le tour était joué.