Le bruit des chaînes

Il m’arrive parfois de rêver que je me frotte le corps avec des éclairs de neige qui prennent ma tête à deux mains. Une tempête me tient serrée entre ses rafales, mais j’ai encore la force de chanter sous les ponts, le cœur rempli de poésie avant l’éruption des remords.

Dans ce très beau recueil de poésie en prose, l’auteure raconte le déracinement et l’oppression, mais aussi la beauté colorée de son île natale des Antilles françaises et celle, plus épurée, de son Québec d’adoption.