La fille d'argile

Lili, jeune fille habillée en punk, se réfugie dans l’atelier de son père. Elle est couverte de sang et tremble à l’idée qu’elle vient peut-être de tuer un inconnu pour plaire à ses amis néonazis.

Trois heures du matin. Ken, le père, un homme d’affaires peu scrupuleux, pénètre à son tour dans l’atelier. Il parle à son comptable au téléphone tout en sculptant une statuette d’argile. Il entend un bruit, voit sa fille et remarque le piètre état dans lequel elle se trouve.

Suivra un affrontement entre fille et père dans un huis-clos brutal. Lili, l’ado rebelle, cherchera à échapper à sa peur en projetant sa colère sur son père, qu’elle rendra responsable de sa misère, lui reprochant ses absences, son égoïsme, le fait qu’il ait renoncé à ses idéaux de jeunesse... Pour Ken, aux prises avec des problèmes financiers, ce sera à l’occasion de prendre la place qu’il n’a jamais su occuper dans le cœur de sa fille.

Le Théâtre la Catapulte a produit un excellent dossier d’accompagnement qui aide le lecteur à bien comprendre l’univers de la pièce, traite des enjeux qui y sont explorés et propose des activités pour les approfondir. Il présente également les éléments du spectacle, comme la mise en scène, les costumes, l’environnement sonore, etc.
Le dossier est disponible gratuitement en ligne à http://catapulte.ca/Media/Content/files/DOSSIER_ACCOMPAGNEMENT-La_Fille_dargile.pdf. On peut aussi le demander par courriel en écrivant à communications@catapulte.ca.