Lettres québécoises. No. 154, Été 2014

Patience et obstination : les seules solutions pour que survive l’industrie du livre? « La part de l’ombre », un dossier sur le métier d’éditeur par Jean-François Caron, décortique les multiples facettes de cette profession complexe dans un marché de plus en plus fragilisé. Fin observateur de ce milieu, l’auteur invité de ce numéro d’été, « l’homme-livre » Yvon Paré (en couverture), est un exemple parfait de cette détermination à toute épreuve. Ce dossier devrait sans aucun doute contribuer faire (re)découvrir cet auteur qui a profondément marqué l'imaginaire et la littérature de sa région, le Lac-Saint-Jean. Parmi les recensions critiques de ce numéro, le dernier roman de Robert Lalonde, C’est le cœur qui meurt en dernier, la traduction du récent ouvrage d’Élizabeth Smart, L’arrogance des vauriens et le nouveau livre de Gilles Archambault, Sortir de chez soi.