Le compte des mille et un tweets

L’auteur présente 1 001 tweets, c’est-à-dire courts textes d’exactement 140 caractères. Comme le suggère le titre, ces textes sont autant de petites histoires dont un certain nombre mettent en scène les relations amoureuses. Il se dégage de l’ensemble l’impression que les individus vivent d’immenses malentendus. L’auteur met à profit le calembour comme déclencheur dramatique de ces minuscules drames. Des drames souvent féroces !