Aimer, enseigner

Après trente-cinq ans d’enseignement de la littérature, Yvon Rivard réfléchit sur ce métier, qui est idéalement un métier de partage et d’éveil du désir. Si l’enseignement est une histoire d’amour, c’est que la connaissance et l’amour obéissent au même désir inconscient d’échapper à la mort en laissant le mystère du monde, la beauté et l’étrangeté des êtres et des choses, élargir le regard et la pensée : « Plus le professeur éveille ce désir, plus il s’expose à être pris et à se prendre pour Dieu. » L’auteur aborde ici la question risquée de l’éros pédagogique en s’appuyant sur des œuvres qui, toutes, se posent, au fond, la question du bien et du mal.

Table des matières

Table des matières
Aimer, enseigner 1
1- Le choc de la beauté 9
2 - Se prendre pour un autre 21
3 - Le refus d’enseigner 31
4 - Le mal sans la faute 39
5 - L'échec du père 55
6 - La perversion théorisée 65
7 - Le traître infini 79
8 - Le piratage sexuel 93
9 - La destruction de la cité 105
10 - Adorer la distance 119
11 - L'école de l'amour 129
12 - L'âge d'aimer 157
13 - La leçon d'Ann Taylor 171
Table des matières 205