Mille écus d'or

Matthias Fransworth habite à Groton près de Boston. Le 11 août 1704, au retour des champs, le garçon aperçoit sa maison en flammes. Tous les membres de sa famille ont été massacrés par les Amérindiens. Son père est mourant, mais il a le temps de lui remettre une croix en bois noir et de lui dire, haletant :

«Rejoins Vetch. Boston.»

À partir de ce moment, tout se précipite, le héros est assommé et fait prisonnier par les Abénaquis.

Le 9 septembre 1706. Fraîchement baptisé, Claude-Matthias Phaneuf se rend dans la toute nouvelle demeure du seigneur

de Ramezay. Son parrain l’attend. Un garçon du Massachusetts retenu prisonnier par des Abénaquis associés aux Français pourrait être mal vu par les Anglais. En devenant son tuteur, monsieur le gouverneur s’est assuré qu’il ne serve pas de prétexte à la reprise des hostilités.

Avec Mille écus d’or, l’auteur poursuit le cycle des aventures du Château Ramezay où se sont déroulées les intrigues des romans Fils de sorcière et Complot au musée.

Un récit historique intrigant et percutant.