À tire d'ailes

Prix de poésie Trillium 2012

« À tire d’ailes » découle du regard d’une jeune femme sur son quotidien, sur les élans ou les confusions du cœur, sur les vagues à l’âme ancrés dans de vagues paysages du Nord de l’Ontario, Fauquier, Sudbury, Blind River. Le texte trace un arc narratif autour de moments clés qui se déploient en quatre temps, menant cette femme d’une jeunesse incertaine du nord ontarien jusqu’à une prise de conscience identitaire et personnelle qui ouvre une perspective de changement sur le monde.