Le tableau de chasse

Michèle Comtois


Genre : Roman
Thèmes :

Claire Gerson, Juive française, arrêtée le 18 décembre 1943, a tué un chien pour manger. Le dossier dit aussi qu’elle a tué un homme. Dans le Camp, il était prévu que le Nazi Robert Gustloff l’exécute comme toutes ses autres prisonnières. La mention « artiste-peintre » a cependant donné à ce dernier une idée que son épouse, Paulina, trouve réjouissante. Pour édifier les générations à venir, le SS fera peindre par l’artiste un portrait de lui en majesté avec, à ses pieds, les prisonniers du Bloc 10. Il y a là des gens de tous âges, unis par une singulière complicité, dont la petite Lilian Maisel qui rêve d’évasion.

Un roman bouleversant dans lequel l’insoumission et la dignité parviennent à éclairer les horizons les plus sombres.

Biographie de Michèle Comtois

Provenance :  Québec

Après mes études à l’École des beaux-arts de Québec (1957-1961), j’enseigne les arts plastiques et l’histoire de l’art dans les écoles secondaires de Sainte-Foy et de Hull (Gatineau). En 1968, je deviens rédactrice-pigiste, spécialisée en art visuel et en théâtre. Je travaille en alternance pour quatre musées d’Ottawa, dont le Musée des beaux-arts du Canada, et dirige la revue des abonnés du Théâtre français du Centre national des Arts. C’est à ce moment que je commence à écrire pour le théâtre.

En 1988, je pars vivre en Italie et en France, où je continue mon métier de rédactrice auprès d’organismes canadiens. Au retour en 2001, installée à Montréal, j’y enseigne le français langue seconde, tout en étudiant à temps partiel les littératures de langue française à l’Université de Montréal.

C’est à partir de mon mémoire de maîtrise en recherche-création, sous la thématique de la Shoah, que je poursuis mon écriture fictionnelle dans un deuxième roman en cours, centré sur les génocides de notre temps. Je m’intéresse surtout au devoir de mémoire et à la transmission aux descendants.