La pharmacie à livres et autres remèdes contre l'oubli

Claude La Charitét


Genre : Nouvelles
Thèmes : Amours, mort, espoir, songes, désenchantement, lecture, littérature

« J’ai une maladie : je suis bibliomane. J’aime les livres, je les collectionne, en particulier les livres anciens. Mais ça, c’est tout juste de la bibliophilie et ce n’est pas une maladie. Non, ma maladie, c’est une forme rare de fétichisme dont l’objet est le livre. Je vis entouré de livres. C’est ma protection, ma cotte de mailles, ma zone tampon, mon no man’s land. » La confession du bibliomane pourrait se doubler de celle du futur père dressant un barrage de livres contre l’angoisse qui l’assaille lorsque la grossesse de sa compagne se complique et citant Montaigne : « C’est la meilleure munition que j’aie trouvée à cet humain voyage. » Une citation dont pourrait se draper l’enfant, étranger à son milieu, qui se gavera de mots à en devenir poète.
Les douze nouvelles ici réunies ne dépeignent pas seulement la vie dans l’arrière-pays ni les velléités d’écrivain d’un professeur de lettres à la vie amoureuse qui va cahin-caha. L’ensemble contribue à forger l’univers de l’auteur, entre une photo d’échographie d’enfant mort-né dans sa boîte de bois grinçante, la mémoire du corps qui se souvient de sa naissance douloureuse, la somme de toutes les blessures d’amour-propre qui donnent consistance à ce que nous sommes, ou l’envoûtement des lieux qui nous habitent plus que nous les habitons.

Claude La Charité propose ici une forme d’autofiction mâtinée d’humanisme et dévoile quelques pans de sa mythologie personnelle.

Biographie de Claude La Charité

Provenance: Québec

Claude La Charité a une double personnalité. Le jour, il est Dr Jekyll, professeur au Département des lettres et humanités à l’Université du Québec à Rimouski, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire littéraire et patrimoine imprimé, directeur du Centre interuniversitaire de recherche sur la première modernité XVIe-XVIIIe siècles et membre de la Société royale du Canada. La nuit, il se transforme en Mr Hyde et se livre aux plaisirs équivoques de la fiction. C’est ainsi qu’il a écrit un premier recueil de nouvelles, « La pharmacie à livres et autres remèdes contre l’oubli » publié en 2015 à L’instant même. Selon Michel Lord, « par-dessus tout, c’est la sensibilité, l’intelligence, le sens critique et l’humour noir qui éblouissent au-delà des espérances pour une œuvre de fiction inaugurale » (Lettres québécoises, été 2016, no 62, p. 38).