Blanc dehors

Martine Delvaux


Genre : Roman
Thèmes :

Une jeune femme tombe enceinte. Un homme s’enfuit. Et une petite fille reste aux prises avec une énigme.

À la manière du dessin caché qui apparaît dans les cahiers de jeux des enfants quand on relie entre eux les points numérotés, Martine Delvaux s’applique à réunir dans Blanc dehors le peu qu’elle sait de l’inconnu qui a refusé de devenir son père.

Un roman aussi résolu qu’apaisé, où la romancière parvient à rendre lisible à nouveau une histoire pourtant criblée de blancs.

Biographie de Martine Delvaux

Provenance :  Québec

Martine Delvaux est professeure de littérature des femmes et de théories féministes à l’UQAM depuis 1996. Elle détient un doctorat de l’Université de Michigan (1996). Elle a publié les ouvrages suivants:

Blanc dehors (roman), Montréal, Héliotrope, 2015, 175 p.

Sexe, amour, pouvoir. Il était une fois… à l’université, en coll. avec Valérie Lebrun et Laurence Pelletier, Montréal, Éditions du remue-ménage, 2015, 148 p.

Nan Goldin. Guerrière et gorgone, Montréal, Héliotrope, 2014, 116 p.

Les Filles en série. Des Barbies aux Pussy Riot, Montréal, Éditions du remue-ménage, automne 2013, 234 p.

Les cascadeurs de l’amour n’ont pas droit au doublage (roman), Montréal, Héliotrope, 2012, 174 p.

Rose amer (roman), Montréal, Héliotrope, 2009, 152 p.

C’est quand le bonheur? (roman), Montréal, Héliotrope, 2007, 162 p.

Échographies (récit), Gatineau, Vents d’Ouest, 2007, 160 p.

Histoires de fantômes. Témoignage et spectralité dans des récits féminins contemporains, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, automne 2005, 221 p. (Subvention obtenue du PAES, nomination pour les prix Spirale Eva-Le-Grand et Victor-Barbeau)

Ventriloquies (correspondance avec Catherine Mavrikakis), Montréal, Leméac, coll. « Ici l’Ailleurs », 2003, 192 p.

Femmes psychiatrisées, femmes rebelles, Le Plessis-Robinson (France), Institut Synthélabo, coll. « Les empêcheurs de penser en rond », 1998, 281 p.