Yanick Lahens, écrivaine haïtienne, au Collège de France

La littérature haïtienne se trouve de nouveau sous les projecteurs. Yanick Lahens, écrivaine née à Port-au-Prince en Haïti, est la première titulaire de la chaire Mondes francophones créée en 2018 par le prestigieux Collège de France.

Femme et auteure engagée

L’œuvre de Yanick Lahens occupe une place importante dans la littérature francophone. L’écrivaine haïtienne a publié un essai (Entre l’ancrage et la fuite, l’écrivain haïtien), des recueils de nouvelles (Tante Résia et les dieux, La petite corruption, La folie était venue avec la pluie), un récit (Failles) et des romans (Dans la maison du père, La couleur de l’aube, Guillaume et Nathalie, Bain de lune et Douces déroutes). Elle a obtenu de nombreux prix, dont le prix France Télévisions pour La Couleur de l’aube, le prix Carbet des Lycéens pour Guillaume et Nathalie et le prix Femina pour Bain de lune en 2014.

Yanick Lahens s'implique dans différentes associations culturelles et actions citoyennes. Elle est notamment membre du Conseil international d'études francophones (CIEF), siège au sein du conseil d’administration de l’Université Quisqueya (Port-au-Prince). En 2008, elle a mis sur pied une fondation qui encadre les jeunes dans des activités de sensibilisation aux questions sociales. Elle apporte son appui à des groupes qui travaillent à la promotion de la lecture, de la littérature comme à l’implantation de bibliothèques.

Lumières sur la francophonie haïtienne

Sa nomination traduit le souhait du Collège de France de mettre en lumière la francophonie haïtienne, tout comme l’avait fait l’Académie française en faisant de Dany Laferrière un immortel.

Le 21 mars 2019, Yanick Lahens a présenté sa leçon inaugurale, intitulée Urgence(s) d’écrire, rêve(s) d’habiter. Créée pour une durée de trois ans, la chaire accueillera chaque année un nouveau titulaire originaire d'un pays francophone avec l’objectif de donner une tribune et un nouvel espace d'enseignement et de recherche aux intellectuels et scientifiques majeurs des pays francophones. Yanick Lahens explique que

Le monde francophone est un et divisible. Le Collège de France l’a bien compris en faisant choix de cet intitulé Mondes francophones, qui scelle à la fois l’unité en tant que ce qui traverse ces mondes et la pluralité que constitue la dynamique propre à chacun de ces espaces. Faire advenir les mondes francophones exigera de passer par le partage des savoirs historiques et culturels de ces mondes et par l’écoute de nouvelles narrations qui rendront plus audibles les altérités qui les constituent. Parce que, bien que les espaces francophones et particulièrement Haïti participent d’une mémoire commune, leurs savoirs historiques et culturels, ne sont encore ni reconnus ni admis à part entière.

Le cours Haïti autrement de Yanick Lahens est diffusé par le Collège de France en partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie. Vous pouvez écouter ce cours en cliquant sur ce lien .

Yanick Lahens dans la Bibliothèque des Amériques

La Bibliothèque des Amériques félicite Yanick Lahens et vous invite à découvrir ses deux romans Bain de lune et Douce déroutes.