Le plus grand festival du livre et du magazine s’installe à Toronto

Le plus grand festival du livre et du magazine s’installe à Toronto

Pour son 30ème anniversaire, le festival du livre et du magazine The Word on the Street a accueilli des auteurs francophones venus des quatre coins du Canada pour promouvoir l’alphabétisation et mettre en valeur le meilleur de la littérature canadienne, le 22 septembre dernier.

La littérature canadienne francophone dans les rues  

Chaque année au mois de septembre, le festival The Word On The Street attire pas moins de 200 000 festivaliers le temps d’une journée durant laquelle se mêlent près de 20 scènes et 250 exposants pour mettre en lumière les nouveaux ouvrages et auteurs du Canada. 

Outre la programmation anglophone qui constitue la majeure partie de l’événement, les auteurs francophones sont eux aussi représentés à travers la scène francophone MonAvenir. Élaborée depuis 2017, l’étape valorise les écrivains, conteurs d’histoires et organise un concours d’orthographe en français par Épelle-Moi Canada. 

Au programme de la scène francophone, deux sessions de présentation de l’ouvrage Gladiateurs virtuels de Paul Roux et du roman La marchande, la sorcière, la lune et moi de Diya Lim, auteure jeunesse de Toronto.

Les festivaliers francophones et francophiles se sont aussi adonnés à un concours d’épellation qui proposait de participer seul ou en équipe pour valoriser le bilinguisme de la jeunesse canadienne. Plus tard, les participants ont pu assister à un spectacle de conte avec Djennie Laguerre et à un atelier en présence de l’illustratrice et auteure Marie-Louise Gay.

Pour en savoir plus, consultez le site internet de l’événement.

Retrouvez les ouvrages présentés pendant le festival dans la Bibliothèque des Amériques