L’abolition de l’esclavage

Abolition de l’esclavage aujourd’hui

Ce mois-ci, la Bibliothèque des Amériques revient sur l’histoire de l’abolition de l’esclavage. En effet, depuis 2006, cet événement est commémoré lors de la journée du 10 mai.

L’esclavage, composante douloureuse, mais inévitable des Amériques

L’esclavage fait partie intégrante de l’histoire des Amériques que ce soit aux États-Unis, au Canada ou aux Antilles. Du XVIe siècle au début du XIXe siècle, ce sont environ 12 millions d’Africains, selon les derniers chiffres des historiens, qui ont été déportés à travers l’Atlantique. L’Atlas des esclavages retrace l’histoire de l’Antiquité à nos jours de ces hommes privés de leur liberté par d’autres.

Au-delà des traitements physiques que subirent les esclaves, il y eut un véritable déracinement, car on les séparait de leur famille ou de leur groupe ethnique. C’est ainsi un processus entier de resocialisation que les esclaves ont dû réinventer.

Le chemin vers l’abolition

À la fin du XVIIIe siècle, une remise en cause de plus en plus virulente se fait entendre contre la pratique de l’esclavage et les révoltes se font plus nombreuses. À partir de 1791, un soulèvement agite Saint Domingue qui obtient son indépendance en 1804 et devient Haïti.

En Martinique et en Guadeloupe, l’esclavage et la traite négrière sont abolis par le décret du 27 avril 1848 sous l’action de Victor Schœlcher. L’application effective du décret eut lieu un mois plus tard. Cette date a été choisie en Guadeloupe pour célébrer la fin de l’esclavage tandis qu’en Martinique, elle est fêtée le 22 mai.

L’esclavage dans la littérature des Antilles

En France, une journée de commémoration est décrété depuis 2006. Elle a lieu le 10 mai en référence à l’adoption du projet de loi Taubira reconnaissant la traite et l’esclavage comme crime contre l’humanité. Cette loi a été adoptée par le Parlement le 10 mai 2001 et promulguée le 21 mai 2001.

Cette journée est l’occasion de faire connaître l’histoire de l’esclavage à tous. De nombreux auteurs et artistes se sont réappropriés cette période douloureuse que ce soit dans les arts, en musique ou dans la littérature.

Vous pouvez retrouver plusieurs ouvrages qu’ils soient documentaires ou fictionnels avec cette sélection d’auteurs de la Bibliothèque des Amériques :

Cet événement est commémoré lors de la journée du 10 mai depuis 2006.