Dévoilement des finalistes du Prix Champlain 2020!

Le Regroupement des éditeurs franco-canadiens a annoncé les auteurs finalistes en lice pour le Prix Champlain 2020. Deux lauréats recevront le prix, un pour le volet « adulte » et un second pour le volet « jeunesse ». 


La littéraire francophone canadienne célébrée depuis 1957

Il y a plus de 60 ans, le Conseil de la vie française en Amérique créait le Prix Champlain pour faire la promotion et mettre en lumière l’excellence et le dynamisme de la littérature des communautés de langue française au Canada.

En 2017, il a évolué avec les nouveaux partenaires du prix à savoir le Regroupement des éditeurs franco-canadiens, le Secrétariat du Québec aux relations canadiennes, le Centre de la francophonie des Amériques, la Maison de la littérature de Québec et Communication-Jeunesse.


Prix Champlain 2020

L’édition 2020 du Prix Champlain apporte aussi des nouveautés puisque deux lauréats seront récompensés. D’une part pour la catégorie « adulte » qui comprend tous les genres littéraires : du roman au théâtre en passant par la nouvelle, le récit, l’essai et la poésie. D’autre part pour la catégorie « jeunesse » qui englobe les romans, pièce de théâtre, poèmes, albums et récit destinés aux moins de 18 ans. 

Le Prix Champlain s’accompagne d’une bourse en argent de 3 000 $ remis à chacun des lauréats. Le lauréat du volet jeunesse participera à une tournée dans les écoles organisée par Communication-Jeunesse, tandis que le lauréat du volet « adulte » remportera, en plus de la bourse, une résidence d’auteur d’un mois à la Maison de la littérature de Québec. De plus, les deux auteurs seront invités à participer aux Rendez-vous littéraires du Centre de la francophonie des Amériques.


Catégorie « adulte »

La catégorie « adulte » couronnera un publié entre le 1er juillet 2018 et le 30 juin 2019. Quatre œuvres ont particulièrement retenu l’attention du jury. Il s’agit (en ordre alphabétique) de L’Isle aux abeilles noires d’Andrée Christensen (Éditions David), Des mines littéraires d’Isabelle Kirouac Massicotte (Éditions Prise de parole), Poupée de rouille de David Ménard (Éditions L’Interligne) et Roadkill de Lex Vienneau (Éditions Perce-Neige).


Andrée Christensen

Andrée Christensen est une artiste complète qui navigue du roman à la poésie en passant par la traduction littéraire aux arts visuels. Ses romans ont reçu d’excellentes critiques et ont été plusieurs fois primés (Depuis toujours, j’entendais la mer  a été récompensé des Prix Émile-Ollivier, Prix du livre d’Ottawa, Prix Christine-Dumitriu-van-Saanen et Prix Le Droit et La mémoire de l’aile du Prix littéraire Trillium). Parmi les dizaines de recueils de poésie qu’elle a écrit, on retrouve Géologie de l’intime, Racines de neige ou encore Épines d’encre et Depuis toujours, j’attendais la mer un roman livre poétique.

Le succès de sa plume lui vaut la traduction de plusieurs ses livres en anglais et en roumain. Son troisième roman L’Ilse aux abeilles noires lui a demandé 7 années de travail dédiées à la recherche.


Isabelle Kirouac Massicotte

À la suite d’une maitrise en études littéraires à Montréal et d’études doctorales à Ottawa, Isabelle Kirouac Massicotte s’intéresse aux littératures franco-canadiennes québécoises, acadiennes et autochtones, mais porte son attention aussi sur l’étude culturelle des minorités et à la nordicité.  Elle codirige des ouvrages collectifs et organise de multiples colloques et conférences, mais a aussi été adjointe à la direction de la revue @nalyses.

Des mines littéraires est une étude dans laquelle elle creuse un champ de recherche peu exploré dans les études littéraires au pays.


David Ménard  

Poète et romancier ontarien, David Ménard est diplômé d’une maîtrise en lettres françaises de l’université d’Ottawa. Il a publié trois recueils de poésie, L’autre ciel, Le ciel à gagner et Neuvaines édité aux éditions L’Interligne qui a été primé du Prix de poésie Trillium 2016 et du Prix de l’Association des écrivains francophones d’Amérique (2016).  Il est aussi l’auteur du roman Nous aurons vécu nous non plus.


Lex Vinneau

Originaire du Nouveau-Brunswick, Lex Vinneau a séduit les amoureux de lecture avec son tout premier ouvrage Roadkill. Elle a notamment été conviée en 2019 à la Soirée Prélude des auteurs émergents du Nouveau-Brunswick qui prouve qu’elle a sa place auprès des poètes et auteurs francophones acadiens contemporains.


Catégorie « jeunesse »

La catégorie « jeunesse » récompensera une œuvre publiée entre le 1er juillet 2017 et le 30 juin 2019. Les membres du jury ont retenu trois titres finalistes (en ordre alphabétique) : L’Odyssée des neiges de Pierre-Luc Bélanger (Éditions David), Les Acmaq : Le secret de la vieille Madouesse de Diane Carmel Léger (La Grande Marée) et Promesse à un jaguar de Karen Olsen (Éditions de la Nouvelle Plume).


Pierre-Luc Bélanger

Pierre-Luc Bélanger est un auteur ontarien aux multiples facettes. Pédagogue et grand voyageur, il est aussi passionné par la lecture et l’écriture et rédige depuis son plus jeune âge divers textes. Son premier roman 24 heures de liberté a paru aux éditions David en 2013. Son second ouvrage  Ski, Blanche et avalanche est distingué à plusieurs reprise, notamment du Prix littéraire Le Droit - jeunesse 2016 mais aussi du Prix de littérature jeunesse du salon du livre de Toronto 2016 et du Prix du livre d’enfant Trillium 2017. Après ce succès, il publie Disparue chez les Mayas qui attire l’attention du grand public. En 2019, il a été aussi récipiendaire du Prix du livre d’enfant Trillium 2019 pour L'Odyssée des neiges.


Diane Carmel Léger

Originaire de Memramcook au Nouveau-Brunswick, Diane Carmel Léger a enseigné pendant une vingtaine d’années à Victoria en Colombie-Britannique. Elle est considérée comme une auteure classique de la littérature jeunesse en Acadie. Ses ouvrages rencontrent un franc succès dont L’arbre de Maxine et Mémére Soleil, Nannie Lune. La nostalgie de l’Acadie l’amène à prendre la plume et à écrire son premier roman pour les jeunes La butte à Pétard, récompensé du Prix Hackmatack 2006. Les Acmaq : Le secret de la vieille Madouesse, titre finaliste du Prix Champlain 2020 sera prochainement disponible en version numérique dans le catalogue de la Bibliothèque des Amériques.


Karen Olsen

Karen Olsen est une auteure québécoise qui vit aujourd’hui dans la province canadienne de la Colombie-Britannique. Enseignante désormais retraitée, elle a publié de nombreux ouvrages au cours des dernières années dont Élise et Beethoven, un roman pour adolescents paru en 2014 aux Éditions David. En 2017, elle signe avec un deuxième roman qui revient sur l’une des plus incroyables affaires de recel de tableaux du XXe siècle avec La bonne de Chagall. Elle continue sur sa lancée avec Promesse à un jaguar, récit de courage et de survivance, paru en 2018 et La rançon de d’Atahualpa où son lectorat retrouve le personnage d’Élise.


Découvrez les livres des finalistes du Prix Champlain 2020 dans la Bibliothèque des Amériques :